Qui sommes-nous ?

image description  

Centre de Recherche Niger

La recherche médicale au cœur des réponses sanitaires

La situation sanitaire en Afrique sub-saharienne demeure une préoccupation majeure des gouvernements et des institutions internationales.

Au Niger, les maladies infectieuses et la malnutrition des jeunes enfants sont les principales causes de mortalité. Face à ce problème, la recherche fournit des données qui alimentent des programmes ambitieux.

Le centre de recherche du Niger, une structure de proximité

Après 7 ans de présence au Niger, Epicentre a créé la base de recherche en 2009.

Elle comprend l’infrastructure nécessaire à la logistique des études et à l’analyse de données ainsi qu’un laboratoire de biologie médicale situé dans l’hôpital régional de Maradi. Médecins, épidémiologistes, biologistes et gestionnaires de données y travaillent en étroite collaboration avec :

  • les équipes de Médecins sans frontières ;
  • le Ministère de la Santé Publique ;
  • le CERMES ;
  • l’Organisation Mondiale de la Santé ;

et les autres organisations internationales.

 

Les domaines d’intervention sont :

  • investigation d’épidémies ;
  • mise en place et évaluation de systèmes d’alerte et de surveillance ;
  • enquêtes de prévalence ;
  • mesure de la couverture et de l’impact des programmes médicaux.

Des réponses adaptées

Au travers d’études menées en population ou dans les structures de soin, Epicentre apporte des réponses possibles, concrètes et adaptées pour une meilleure prise en charge médicale préventive, diagnostique ou thérapeutique.  Elle concentre ses efforts sur les maladies diarrhéiques, la malnutrition ou le paludisme. Les résultats obtenus contribuent à améliorer la pertinence et la qualité des programmes de soins.

 

 

Télécharger la plaquette                                                       Contact Niger