Activités

image description  

Etudes observationnelles descriptives ou analytiques

Le Département conduit nombre d’études observationnelles qui sont souvent le socle de recherches évaluatives ou d’essais cliniques ultérieurs.

Infection par le VIH et tuberculose (TB)

Dans le domaine de l’infection par le VIH, Epicentre assure de longue date le suivi et la valorisation des données issues de programmes de prise en charge médicale par les équipes des différentes sections de MSF. Les données multicentriques, collectées et contrôlées grâce à un logiciel dédié, Fuchia, permettent la production de résultats, basés sur un grand nombre de patients, utiles à la décision médicale : tableaux de bord de suivi des cohortes de patients, validation de nouveaux indicateurs d’observance au traitement, modélisation de la reconstitution immunitaire et de mortalité sous traitement anti-rétroviral, incidence et déterminants des échecs sous seconde ligne de traitement, tolérance à long terme des médicaments anti-rétroviraux.

L’émergence de résistance aux traitements anti-tuberculeux (MDR-TB, XDR-TB) est préoccupante en Asie centrale, Russie, Chine et Afrique australe. Epicentre analyse les données de programmes collectées et contrôlées grâce à un logiciel dédié, Koch 6, et surveille l’émergence de résistance en population par des enquêtes de sensibilité/résistance aux antituberculeux.

La tuberculose est responsable de 450 000 décès annuels chez l’enfant où son diagnostic reste très imparfait, surtout s’il est coinfecté par le VIH. En Ouganda, Epicentre développe deux études de cohorte d’enfants suspects de TB ou au contact de patients tuberculeux afin de préciser les contours cliniques et les critères diagnostiques.

Un traitement préventif de la tuberculose est maintenant indiqué chez les patients infectés par le VIH. Epicentre accompagne l’introduction de cette recommandation dans deux programmes de la section suisse de MSF au Swaziland et au Myanmar.

Paludisme

Dans un contexte épidémiologique changeant, le poids du paludisme dans le district de Mbarara en Ouganda où est située la base de recherche d’Epicentre, fait l’objet d’une ré-évaluation grâce à une étude en population accompagnée d’une étude entomologique visant à estimer la transmission du paludisme.

Maladies tropicales négligées

La leishmaniose viscérale (Kala-Azar) reste endémique dans l’Etat de Gedaref au Nord Soudan où la section suisse de MSF intervient. Dans cette zone Epicentre a débuté un projet de recherche visant à démontrer qu’une stratégie de dépistage actif des cas suivi d’un traitement permet de réduire l’incidence de la maladie.

Enfin, Epicentre poursuit l’analyse des données de programmes des différentes sections de MSF sur la trypanosomose humaine africaine collectées et contrôlées grâce à un logiciel dédié, Epitryps.