Activités

image description  

Simplification

L’amélioration de l’offre de soins dans les situations stables et d’urgence requiert des outils simples et efficaces.

Pour répondre aux besoins spécifiques des pays dont l’infrastructure n’est pas suffisamment développée, cette simplification devient alors un thème de recherche primordial

La vaccination, la psychologie, la nutrition et les dispositifs d’automédication médicalement assistée pour le foyer en sont les thèmes centraux.

Vaccination

Si la vaccination sauve des millions de vies, l’amélioration des vaccins et de leur administration pourrait permettre d’éviter encore plus de maladies et de morts.

En matière de recherche, nos priorités sont :

  • l’étude de l’utilisation de vaccins thermostables au sein d’une chaîne du froid contrôlée . Un projet mené en collaboration avec OPTIMISE
  • la gestion des problèmes liés au dosage réduit des vaccins destinés à être utilisés dans des situations d’urgence, afin de réduire la morbidité et la mortalité
  • la préconisation et le test de vaccins dont les spécifications techniques, notamment la présentation, l’emballage et la conservation, répondent aux besoins des régions à plus faibles ressources.

Psychologie infantile

Très souvent, le manque de professionnels qualifiés en psychologie pénalise l’offre de soins. Ce problème est particulièrement aigü dès lors que l’on s’adresse à des enfants : il existe peu d’outils pour aider à les évaluer et à juger de la nécessité de faire appel à un spécialiste. Nos recherches visent donc à valider des échelles d’évaluation qui pourraient être utilisées par des non-spécialistes. Les enfants qui montrent  des signes de détresse pourraient alors recevoir un traitement approprié.

Nutrition

En matière de nutrition, il s’agit pour nous d’évaluer des critères d’admission plus simples pour les enfants qui nécessitent un traitement nutritionnel. C’est par exemple l’étude des avantages et des risques liés à l’utilisation du Périmètre Bracchial (PB) comme critère unique.

Automédication

Pour préserver la santé, l’automédication est une pratique fréquente, tant dans les pays développés que dans les pays en voie de développement. Tenant compte de cette réalité, nos recherches visent à développer des dispositifs pour équiper les mères, traditionnellement les pourvoyeuses de soins au sein du foyer, pour leur permettre, sous assistance médicale, de soigner leurs enfants hors structures de soin traditionnelles.