Actualités

image description  

Vaccins pionniers pour sauver des enfants au Niger

  • 2016/06/29
  • Vaccination
Est-ce qu’un nouveau vaccin destiné aux maladies contagieuses à rotavirus et résistant aux températures élevées permettra de sauver des vies d’enfants au Niger ?
 
On estime à 450 000 le nombre d’enfants qui meurent tous les ans dans le monde à cause du rotavirus, à l’origine d’une maladie infectieuse qui entraîne diarrhée et déshydratation sévère.
 
Il est tout à fait possible de prévenir la maladie et il existe des vaccins pour le rotavirus. Mais ces vaccins doivent être stockés à moins de 8°, ce qui les rend difficilement accessibles pour les enfants vivant dans de communautés éloignées où les possibilités de conservation au froid sont très limitées et où les températures ont tendance à grimper en flèche.
 
Les équipes de Médecins sans Frontières (MSF) à Maradi, au Niger, ont entrepris un essai avec un nouveau vaccin concernant le rotavirus.
 
C’est la première fois qu’un essai de phase III pour un vaccin est approuvé dans un pays africain. 
 
Ce vaccin est une nouvelle version des vaccins existants utilisés dans les pays occidentaux, mais il est thermostable, ce qui signifie que ses propriétés chimiques ne sont pas altérées par des températures élevées.
 
Dénommé BRV-PV, ce vaccin reste stable à 37° pendant un an et six mois à 40°. Il est également beaucoup moins cher que les vaccins existants, ce qui permet ainsi de traiter un plus grand nombre d’enfants, et en conséquence de limiter la propagation de la maladie.
 
Le Dr. Stephen Nurse-Findlay s’est rendu à Maradi au Niger pour en savoir plus sur cet essai pionnier.
 
Source: Al Jazeera