Fièvre de Lassa

Vendredi 2 juillet 2021 - Mis à jour le Mercredi 18 août 2021
Découvrez les études d'Epicentre actuellement en cours sur la fièvre de Lassa.

Enable Lassa

Depuis l'isolement du mammarenavirus de Lassa (LASV) en 1969, la maladie continue de provoquer une morbidité et une mortalité saisonnières. On estime à 300 000 le nombre d'infections annuelles en Afrique de l'Ouest, ce qui fait du LASV une des principales causes de fièvre hémorragique dans le monde. Une étape majeure en vue d’évaluer la faisabilité de futurs essais d'efficacité d’un vaccin contre la fièvre de Lassa et de les préparer consiste à recueillir des données épidémiologiques sur le taux d'infection du LASV et l’incidence de la maladie dans les zones endémiques. En raison des lacunes en matière de diagnostic, de surveillance et d'accès aux services de santé, il est possible que l'incidence de la fièvre de Lassa (FL) soit considérablement sous-estimées et sa distribution spatiale mal référencée. Le but de de l’étude est donc d’évaluer l'incidence de la maladie et du virus. Les objectifs stratégiques sont

  1. de fournir des informations sur la prévalence et l'incidence afin de concevoir de futures études, (2) d'identifier les sites et
  2. d'évaluer et de renforcer les capacités des sites et des enquêteurs.

 

Objectif

Pour chaque pays où la fièvre de Lassa est endémique et participant à l'étude, séparément, :

  1. d'évaluer le taux d'incidence des formes symptomatiques confirmées la FL;
  2. d'estimer le taux d'incidence de l'infection par le virus de Lassa.

 

Méthodologie

Il s’agit d’un étude de cohorte prospective multi-sites avec

  1. Cohorte de la maladie de la FL : les données sur les cas de FL, les signes et les symptômes seront collectées de manière standardisée
  2. Cohorte de l'infection par le LASV: les données sur le statut sérologique des participants à l'étude seront collectées.

 

Who's Involved Besides MSF?

CEPI, BNITM, P95, Nigeria, Benin, Sierra Leone, Liberia, Guinea, Tulane University, NCDC, et d'autres 

Pays

Nigeria, Bénin, Sierra Leone, Liberia, Guinée

Date de fin prévue 

Mars 2023

Notre Rôle

Supervision scientifique, gestion des données, statistiques

 

Pour plus d'information, contacter : Boni-Maxime Ale