Fièvre Jaune

Jeudi 1 juillet 2021 - Mis à jour le Mercredi 18 août 2021
Découvrez les études d'Epicentre actuellement en cours sur la fièvre jaune.

Doses fractionnées : Vaccin Fièvre jaune

En juillet 2016, la demande de vaccins contre la fièvre jaune était plus importante que qui était mondialement disponible. Dans cette situation, l'OMS a élaboré des recommandations pour l'utilisation de doses fractionnées de vaccin contre la fièvre jaune afin d'économiser des doses. Bien que le vaccin contre la fièvre jaune soit très efficace, les pénuries actuelles restreignent la vaccination, et en particulier la réponse aux épidémies. Les études sur la fièvre jaune visent à fournir des informations supplémentaires sur l'utilisation de doses fractionnées.

 

YEFE

L'objectif de cette étude est de générer les données nécessaires pour recommander l'utilisation de doses fractionnées de tous les vaccins contre la fièvre jaune préqualifié par l'OMS, en situation d'urgence lorsque les doses standard sont insuffisantes pour protéger la population à risque. La priorité est de déterminer si une fraction d'une dose de vaccin (c'est-à-dire 1/5e) administrée par voie sous-cutanée serait sûre et immunogène. Nous avons conçu un essai contrôlé randomisé en double aveugle pour évaluer la non-infériorité immunologique et l'innocuité d'une dose fractionnée par rapport à une dose complète pour chacun des quatre vaccins contre la fièvre jaune préqualifiés par l'OMS dans une population adulte. Chaque vaccin a été administré soit en dose complète, soit en dose fractionnée. L'étude a porté sur une population adulte, des enfants et des adultes infectés par le VIH.

 

Pays

Ouganda, Kenya

Date de fin prévue

Décembre 2021

Notre Rôle

Sponsor, surveillance scientifique, site d'étude

 

NIFTY

L'objectif de cette étude est de déterminer l'innocuité et la réponse immunitaire provoquée par des doses réduites de vaccin contre la fièvre jaune par rapport à la dose standard. Cette étude est un essai de non-infériorité, en groupes parallèles, randomisé, contrôlé, en aveugle, de quatre doses différentes de vaccin contre la fièvre jaune. Les participants sont randomisés pour la vaccination avec la dose standard complète ou avec 1000, 500 ou 250 UI. L'objectif principal est de déterminer la dose la plus faible (1000, 500 et 250 UI/dose) de vaccin contre la fièvre jaune qui n'est pas inférieure à la dose standard complète, telle que mesurée par la séroconversion à l'aide du test PRNT50, 28 jours après la vaccination dans une population adulte.

 

Pays

Uganda, Kenya

Date de fin prévue 

Décembre 2022

Notre Rôle

Sponsor, surveillance scientifique, site d'étude

 

Pour plus d'information, contacter : Aitana Juan