Ulcère de Buruli

Mercredi 27 février 2019 - Mis à jour le Mercredi 27 mars 2019
Améliorer l’accès au diagnostic.
Ulcère de Buruli
Légende
Ulcère de Buruli.

L'ulcère de Buruli (UB) est une maladie infectieuse due à Mycobacterium ulcerans ; elle occupe la troisième position parmi les maladies mycobactériennes, derrière la tuberculose et la lèpre1. L'UB est caractérisée par de gros ulcères entraînant souvent une invalidité permanente2.

L'UB est présent dans le monde entier, dans la majorité des cas en Afrique de l'Ouest et en Afrique centrale. Il a été classé maladie tropicale négligée par l'Organisation mondiale de la santé. Bien que 42 000 cas aient été signalés au cours des dix dernières années, il est difficile d'estimer l’importance exacte de la maladie, sous-rapportée en raison de l'éloignement des patients, du manque d’informations et des difficultés à réaliser un diagnostic biologique2. Le traitement actuel consiste en une combinaison de rifampicine et de clarithromycine, adminsitrée  pendant 56 jours. Comme le mode de transmission de M. ulcerans demeure encore inconnu, aucune méthode de prévention primaire ne peut être proposée3

L'UB est une maladie de milieu rural dont le diagnostic coûteux nécessite des technologies de laboratoire sophistiquées.

La recherche au Cameroun

Élaboration et validation d'un score clinique

L'ulcère de Buruli peut être traité avec des antibiotiques lorsqu'il est diagnostiqué suffisamment tôt. Dans le cas contraire, le tissu infecté devra peut-être être prélevé chirurgicalement.
Légende
L'ulcère de Buruli peut être traité avec des antibiotiques lorsqu'il est diagnostiqué suffisamment tôt. Dans le cas contraire, le tissu infecté devra peut-être être prélevé chirurgicalement.

Après avoir évalué la charge de l'UB dans la région Centre du Cameroun4, Epicentre a développé un score clinique pour faciliter la détection de la maladie et entreprendre le traitement dans des délais réduits. Le score repose sur la classification de paramètres démographiques (âge et sexe) et cliniques, comme la taille et la couleur de la plaie. Ce score est en cours de validation par Epicentre au Cameroun en partenariat avec le Programme National de lutte contre l'Ulcère de Buruli, le Centre Pasteur du Cameroun et Fairmed5,6.

Notre objectif consiste à estimer la performance de ce score par rapport au diagnostic moléculaire (PCR) qui est la méthode de référence pour le diagnostic. Il est essentiel de disposer d’un diagnostic précoce et précis pour commencer un traitement et par là éviter l’invalidité qui risquerait des s’installer en l’absence de guérison.

Améliorer l'accès aux traitements

La validation de ce score clinique permettra un diagnostic précoce, qui raccourcira les délais de traitement dans les endroits les plus reculés. Nous évaluons actuellement ce score dans 3 zones endémiques du Cameroun : Akonolinga, Ayos et Bankim7

Adapter les recommandations nationales pour l’UB en Afrique de l'Ouest et Afrique centrale

Attribuer un score à l’UB peut améliorer la prise en charge de la maladie dans tous les pays touchés. Epicentre est associé au Programme national de lutte contre l'ulcère de Buruli (PNLUB) qui utilisera les résultats de l'étude pour adapter les politiques nationales de prise en charge de l'UB. Nous travaillons également en partenariat avec l'Organisation mondiale de la santé pour soutenir les activités de contrôle et de recherche sur l'UB.

Publications sélectionnées

The "Buruli Score": Development of a Multivariable Prediction Model for Diagnosis of Mycobacterium ulcerans Infection in Individuals with Ulcerative Skin Lesions, Akonolinga, Cameroon.

Référence de l'article: PLoS neglected tropical diseases 2016 Apr ; 10(4); e0004593. doi: 10.1371/journal.pntd.0004593. Epub 2016 04 05

Prevalence of Buruli ulcer in Akonolinga health district, Cameroon: results of a cross sectional survey.

Référence de l'article: PLoS neglected tropical diseases 2009 Jun 23; 3(6); e466. doi: 10.1371/journal.pntd.0000466. Epub 2009 06 23
Voir plus

Références

1  van der Werf TS, van der Graaf WT, Tappero JW, Asiedu K. Mycobacterium ulcerans infection.Lancet. 1999 Sep 18;354(9183):1013-8.
2  http://www.who.int/buruli/disease/en/

3  http://www.who.int/news-room/fact-sheets/detail/buruli-ulcer-(mycobacterium-ulcerans-infection)
4 Porten K, Sailor K, Comte E, Njikap A, Sobry A, Sihom F, Meva'a A, Eyangoh S, Myatt M, Nackers F, Grais RF.Prevalence of Buruli ulcer in Akonolinga health district, Cameroon: results of a cross sectional survey.PLoS Negl Trop Dis. 2009 Jun 23;3(6):e466. doi: 10.1371/journal.pntd.0000466
5 Mueller YK, Bastard M, Nkemenang P, Comte E, Ehounou G, Eyangoh S, Rusch B, Tabah EN, Trellu LT, Etard JF.The "Buruli Score": Development of a Multivariable Prediction Model for Diagnosis of Mycobacterium ulcerans Infection in Individuals with Ulcerative Skin Lesions, Akonolinga, Cameroon.PLoS Negl Trop Dis. 2016 Apr 5;10(4):e0004593. doi: 10.1371/journal.pntd.0004593. eCollection 2016 Apr.
6 Toutous Trellu L, Nkemenang P, Comte E, Ehounou G, Atangana P, Mboua DJ, Rusch B, Njih Tabah E, Etard JF, Mueller YK. Differential Diagnosis of Skin Ulcers in a Mycobacterium ulcerans Endemic Area: Data from a Prospective Study in Cameroon.PLoS Negl Trop Dis. 2016 Apr 13;10(4):e0004385. doi: 10.1371/journal.pntd.0004385. eCollection 2016 Apr.
7Tabah EN, Nsagha DS, Bissek AC, Njamnshi AK, Bratschi MW, Pluschke G, Um Boock A.Buruli Ulcer in Cameroon: The Development and Impact of the National Control Programme.PLoS Negl Trop Dis. 2016 Jan 13;10(1):e0004224. doi: 10.1371/journal.pntd.0004224. eCollection 2016 Jan.