Centre de recherche en Ouganda

Mercredi 6 mars 2019 - Mis à jour le Mercredi 11 août 2021
Au cœur du Centre Hospitalo-Universitaire de Mbarara constitué de la Mbarara University of Sciences and Technology (MUST) et du Mbarara Regional Referral Hospital (MRRH), le centre de recherche Epicentre conduit depuis plus de 20 ans des activités de recherche clinique.

Recherche

Un enfant participe à l'essai clinique fièvre jaune
Légende
Un enfant participe à l'essai clinique fièvre jaune.

Epicentre mène des activités de recherche sur des questions de santé publique pertinentes dans l’environnement africain et plus particulièrement ougandais. Les études sont menées selon les normes de qualité de GCP (bonnes pratiques cliniques) et GCLP (bonnes pratiques cliniques de laboratoire). Epicentre a développé des collaborations étroites avec la MUST, le MRRH et d'autres acteurs du secteur de la santé (Ministère de la Santé, programmes nationaux, Médecins Sans Frontières, ONG, universités).

Le centre dispose d'une équipe expérimentée de médecins, d'infirmières, de statisticiens, de biologistes, de techniciens de laboratoire, de logisticiens et d'administrateurs qui assurent la qualité de la recherche.

Epicentre par ses recherches contribue à des changements de politique de santé publique. C’est le cas par exemple de l'essai Aquamat qui a démontré que l'artésunate réduit considérablement la mortalité chez les enfants africains souffrant de paludisme grave. Les projets actuels se concentrent sur l’amélioration des diagnostics, de la prévention et des traitements de maladies infectieuses comme la tuberculose, du VIH, des infections du système nerveux central, mais aussi sur des essais vaccinaux sur Ebola ou la fièvre jaune.

En matière de tuberculose, le centre est impliqué dans plusieurs projets d'envergure. Il est l'un des sites de l'étude TB-Speed coordonnée par l'Université de Bordeaux, qui vise à réduire la mortalité infantile due à la tuberculose. Cette maladie infectieuse reste l'une des principales causes de décès chez les enfants de moins de 5 ans et la plupart d'entre eux meurent sans avoir accès à un traitement, car ils ne sont souvent pas diagnostiqués. L'objectif de l'étude TB-Speed est de mettre au point des tests de diagnostic rapides, efficaces et faciles à utiliser pour améliorer le diagnostic de la tuberculose chez les enfants.

Le centre de Mbarara collabore également à des essais internationaux visant à simplifier ou à réduire les traitements, qui aujourd’hui nécessitent la prise quotidienne de médicaments pendant 6 à 8 mois. Si le traitement pouvait être réduit à 3 ou même 4 mois, cela améliorerait l'observance et la vie quotidienne des patients tout en limitant l'émergence de la résistance aux médicaments. Après plusieurs études, l'essai international Rifashort évalue l'efficacité et la sécurité de 4 mois de traitement utilisant des doses doubles et triples de rifampicine. L'essai DATURA, financé par l'EDCTP et l'ANRS, compare l'efficacité d'un traitement initial de la tuberculose avec des doses plus élevées des principaux antibiotiques, la rifampicine et l'isoniazide, plus des corticostéroïdes, chez les adultes et les adolescents hospitalisés co-infectés par le VIH et la tuberculose, par rapport au traitement standard.

Le Centre a également inclus le premier patient de l'étude "LOLIPOP" coordonnée par DNDi qui a évalué le traitement 4 en 1 pour les enfants atteints du VIH en Ouganda. Ce traitement combine quatre médicaments nécessaires au traitement du VIH pédiatrique dans une seule capsule remplie de granulés, facile à utiliser, stable à la chaleur, sans goût, solide et ne contenant pas d'alcool ou de solvants inappropriés.

Laboratoire

Laboratoire d'Epicentre à Mbabara, Ouganda
Légende
Au travail dans le laboratoire de Mbarara. Epicentre dispose d'un laboratoire de niveau de biosécurité 3.

Epicentre bénéficie d'un laboratoire du niveau de biosécurité 3. Le laboratoire est équipé pour la parasitologie (avec une vaste expérience en microscopie du paludisme), la mycobactériologie (cultures niveau de biosécurité 3), de la microbiologie (niveau de biosécurité 2, biologie moléculaire ; PCR classique et qPCR en temps réel, utilisation du GeneXpert), la biochimie et l'hématologie. Le laboratoire a acquis les compétences requises pour traiter le transport des échantillons en conformité avec les normes IATA. Il dispose également d'une chaîne du froid dotée d’une capacité de stockage à - 20 et - 80 degrés.

Depuis Février 2021, le centre est accrédité pour effectuer des tests PCR pour la recherche du SARS-CoV-2 et soutient ainsi le ministère de la santé ougandais dans la lutte contre le COVID-19.

Formation

Profitant de sa position au cœur du campus de la MUST, le centre est également engagé activement dans l'enseignement à la Faculté de Médecine. Le personnel du centre de recherche contribue à l’enseignement des méthodes de recherche, à la supervision et au mentorat des étudiants de la faculté. Par ailleurs l’équipe du laboratoire intervient dans des modules de cours dans le cadre de licences et masters en microbiologie, biologie moléculaire et sciences du laboratoire médical. Les étudiants ont également la possibilité d'acquérir une expérience précieuse dans le laboratoire du centre de recherche. 

 

Pour en savoir plus, contacter le centre

Introducing Epicentre Uganda

Video
Légende
Présentation d'Epicentre Ouganda - Video

Focus sur quelques activités en Ouganda

Journée Scientifique Ouganda 2017

Découvrir
Bannière Legende test portrait

Fièvre jaune

Découvrir
RDC campagne de vaccination contre la fièvre jaune

Tuberculose

Découvrir
Analyse des échantillons d'expectorations

Publication sélectionnées

Population pharmacokinetics of Artemether and dihydroartemisinin in pregnant women with uncomplicated Plasmodium falciparum malaria in Uganda.

Référence de l'article: Malaria journal 2012 Aug 22; 11(); 293. doi: 10.1186/1475-2875-11-293. Epub 2012 08 22

Population pharmacokinetics and significant under-dosing of anti-tuberculosis medications in people with HIV and Critical Illness.

Référence de l'article: Antibiotics 2021, 10(6), 739; https://doi.org/10.3390/antibiotics10060739

Point-of-Care Approaches for Meningitis Diagnosis in a Low-Resource Setting (Southwestern Uganda): Observational Cohort Study Protocol of the "PI-POC" Trial.

Référence de l'article: JMIR research protocols 2020 Nov 04; 9(11); e21430. doi: 10.2196/21430. Epub 2020 11 04

Tuberculosis diagnostic accuracy of stool Xpert MTB/RIF and urine AlereLAM in vulnerable children.

Référence de l'article: The European respiratory journal 2021 Jun 17; (); Array. doi: 10.1183/13993003.01116-2021. Epub 2021 06 17

Non-disclosure of tuberculosis diagnosis by patients to their household members in south western Uganda.

Référence de l'article: PloS one 2020 ; 15(1); e0216689. doi: 10.1371/journal.pone.0216689. Epub 2020 01 24
Voir plus

Image
Salle d'archives au centre Epicentre Ouganda
Légende
Salle d'archives à Epicentre Ouganda
Image
Dr. Juliet Mwanga-Amumpaire, Directeur d'Epicentre Ouganda
Légende
Dr. Juliet Mwanga-Amumpaire, Directeur d'Epicentre Ouganda
Image
Unité d'isolement sur le campus de l'Université des Sciences et Technologies de Mbarara (MUST)
Légende
Unité d'isolement sur le campus de l'Université des Sciences et Technologies de Mbarara (MUST).
Image
Eprouvettes dans le laboratoire de Mbarara
Légende
Eprouvettes dans le laboratoire de Mbarara.
Image
Le travail en laboratoire, Epicentre Ouganda
Légende
Le travail en laboratoire, Epicentre Ouganda.