Les Africains fortunés devraient jouer un plus grand rôle dans le financement de la recherche

Mardi 30 avril 2019
Philanthropie L'Afrique Recherche Financement Le Monde
Introduction
Yap Boum, dans le journal Le Monde, estime que les Africains fortunés devraient jouer un plus grand rôle en finançant les chercheurs travaillant dans le domaine de la santé publique en Afrique.
Bannière
MSF250699-mains-pipettes-laboratoire
Corps éditorial

Article dans Le Monde - financement de la recherche médicale pour l'Afrique

Dans un article publié par le journal Le Monde du 18 avril 2019 Yap Boum, le représentant d'Epicentre pour l'Afrique estime que les africains les plus fortunés devraient jouer un rôle plus important dans le financement de la recherche en santé publique en Afrique. Le financement est souvent le talon d'Achille de la recherche. Actuellement, de nombreux projets sont financés par des institutions philanthropiques d'Amérique du Nord et d'Europe. Bien qu'un tel financement soit bienvenu et nécessaire, les projets qui y sont associés sont généralement dirigés par les chercheurs de ces pays. Un financement plus important provenant de bailleurs africains aiderait les chercheurs à mieux développer leurs capacités et à définir le programme de leur propre plateforme de recherche. 
 

Lire l'article dans Le Monde

Classification principale
29.04.2019

Le Monde - Les milliardaires africains doivent financer la recherche médicale en Afrique

Voir plus