Enquête sur les indicateurs de santé materno-infantile, district sanitaire de Moïssala, Tchad

Vendredi 8 mars 2019
Santé materno infantile Enquête Moïssala Tchad
Introduction
Epicentre a mené une enquête de référence à Moïssala, au Tchad.
Bannière
Mère et le bébé fréquentent l'unité mobile de malnutrition.
Corps éditorial

Enquête sur la santé materno-infantile

Epicentre a réalisé une enquête de référence à Dembo et Beboro, zones du district sanitaire de Moïssala, Tchad, du 12 février au 6 mars 2019.

L'enquête en quelques mots

Le district de Moïssala au Tchad
Légende
Le district de Moïssala au Tchad.

Depuis de nombreuses années, Médecins Sans Frontières (MSF) mène des activités de chimio-prévention saisonnière du paludisme (CSP) pour les enfants de moins de 5 ans dans le district de Moïssala. Epicentre a soutenu cet effort en menant annuellement des enquêtes de couverture du CSP. MSF souhaite élargir le champ de ses activités à la santé maternelle et infantile en général. Les données nationales du Tchad recueillies en 2014 suggèrent que la prise en charge de la santé maternelle et infantile est considérée comme la moins bonne  de cette région du pays.

Il s'agit d'une enquête de référence qui permettra d'estimer l'accès aux services d'accouchement pour les femmes qui ont été enceintes au cours des 24 derniers mois, la couverture vaccinale et la prévalence de la malnutrition aiguë et chronique des enfants nés de ces grossesses dans la zone de responsabilité de Dembo et Beboro. L'information détaillée obtenue grâce à cette enquête - et le suivi des mêmes indicateurs à l'avenir - peut servir à adapter les soins maternels et infantiles.